Chakra, Vicious Circle

Rabindra Dharmaraj
 

Synopsis

A l’époque où l’on découvrit Glauber Rocha et les cinéastes sud-américains, le cinéma du Tiers-Monde était à un carrefour important et tous les yeux étaient tournés vers l’Inde. Le cinéma indien était supposé montrer la voie. Cependant, cela n’eut pas lieu… Le cinéma européen était sur le déclin. Seul, le cinéma américain faisait encore preuve d’énergie et d’audace, comme le pourraient les films de Scorsese et de Coppola. « Chakra » tente d’explorer la voie sur laquelle pourrait s’engager le cinéma du Tiers-Monde, et en particulier celui de l’Inde, pour arriver à changer les choses dans un système politique répressif. Le cinéma politique peut trouver son accomplissement en Inde en éduquant, en distrayant et en créant des niveaux de prise de conscience. « Chakra » tente modestement de s’inscrire dans cette direction.

Quinzaine des Réalisateurs 1981

Long métrage
 

Réalisation

 
 

Rabindra Dharmaraj

Rabindra Dharmaraj est décédé en 1981. Il était élève du Lycée St Steven de Delhi. Il présentait les informations sur les radios indiennes et est devenu correspondant de guerre au Vietnam. De retour en Inde, il a rejoint des productions de publicité. Il a prêté sa voix à beaucoup de directeurs artistiques pour des films et des magazines de critique cinéma. Il été un élève de Francis Ford Coppola avant de réaliser et produire Chakra récompensé à Cannes. Le film est sorti après sa mort. Naseeruddin Shah et Smita Patil lui doivent leur notoriété.

portrait Rabindra Dharmaraj
  Rabindra Dharmaraj
 
Chakra, Vicious Circle
 

Autres informations

Informations professionnelles

Afficher