Ceci est mon corps

Rodolphe Marconi
 

Synopsis

Antoine a un avenir tracé d’avance. HEC, et il se retrouvera tôt ou tard dans le fauteuil de son père, à la tête d’une entreprise en pleine expansion. Antoine est brillant mais il s’ennuie. Par jeu ou par défi, pour se prouver qu’il n’est pas définitivement coincé sur un rail, il accepte un premier rôle dans un film en préparation. C’est le scandale. Plus Antoine s’engage dans l’inconnu et plus il se retrouve seul, incompris et déchiré entre l’amour blessé de ses parents et la passion vorace de sa réalisatrice. 

« L’idée de ce scénario est partie de la lecture de « L’Enfance d’un chef » de Jean-Paul Sartre. Il ne s’agit en aucun cas d’une adaptation mais d’une source d’inspiration. Que se passe-t-il quand on a été programmé depuis l’enfance pour devenir un chef d’entreprise comme son père ? (…) C’est un espace intermédiaire entre deux familles, deux univers, deux modes de vie qui m’a intéressé parce qu’il sert d’amplificateur à tous les problèmes personnels d’Antoine : sa sexualité indécise, sa culpabilité, sa générosité chrétienne confrontée à la cruauté d’un milieu dont il ignore tout. » (Rodolphe Marconi)

Quinzaine des Réalisateurs 2001

Premier film
Long métrage, 1h27
 

Réalisation

 
 

Rodolphe Marconi

Né à Angoulême. 1993 : études à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts. 1999 : pensionnaire de la Villa Médicis. Son premier court métrage, Stop, est présenté, en 1999, en Sélection Officielle à Cannes et obtient le Prix spécial du jury. Ceci est mon corps est son premier long métrage.

portrait Rodolphe Marconi
  Rodolphe Marconi
 
Ceci est mon corps
 

Autres informations

Image

Carlo Varini

Son

Henri Maïkoff, Eric Armbruster

Décor

Yves Fournier

Montage

Isabelle Devinck

Musique

Niko Bikialo, Jean-Pascal Vendange, Hélène Corbellari

Informations professionnelles

Afficher