Caldo soffocante

Giovanna Gagliardo
 

Synopsis

Marie-Christine, jeune femme au caractère renfermé et buté, part à la recherche de la propriétaire d’un sac qu’elle a trouvé, s’appuyant sur les divers indices trouvés dans le sac perdu : un passeport et un billet d’avion pour le lendemain…

Quinzaine des Réalisateurs 1991

Long métrage, 1H44
Titre VO: Chaleur Etouffante
 

Réalisation

 
 

Giovanna Gagliardo

Après avoir travaillé comme rédactrice à «Il Giorno» et «Tempo Illustrato» et collaboré aux rubriques culturelles de «Il Messagero» et «La republica», Giovanna Gagliardo, née en 1941 près de Turin, se lance dans l’écriture et signe les scénarios de la série télévisée « La vita è romanzo», puis au cinéma, de «L’amica» et de «Una stagione all’inferno» (« Une saison en enfer ») de Nelo Risi. Elle travaille ensuite comme assistante réalisatrice de Miklos Jancso avant de passer à la réalisation de plusieurs documentaires «Passi nella memoria» et «Cinecittà». En 1978, elle met en scène son premier long métrage, «Maternale», présenté à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes, puis, en 1980, un film pour la télévision, «Il sogno dell’altro». En 1983, «Via degli specchi», son deuxième film pour le grand écran, est présenté au Festival de Berlin. «Caldo Soffocante» est son troisième long métrage.

portrait Giovanna Gagliardo
  Giovanna Gagliardo
 
Caldo soffocante
 

Autres informations

Image

Cristiano Pogany

Son

Mario Dallimonti

Décor

Lorenzo Baraldi

Montage

Roberto Perpignani

Informations professionnelles

Afficher