Bezness

Nouri Bouzid
 

Synopsis

Fred, photographe, est en Tunisie pour faire un reportage sur les « bezness ». Décalé dans cet univers où l’image est une violation et sa représentation un tabou, il est le protégé de Roufa. Beau et brun, Roufa vit de son corps. Ses projets, ses rêves : partir, quitter Sousse. L’Europe l’attire, le fascine. Sa morale et son comportement sont doubles. Très permissif avec « sa clientèle », il est conservateur et répressif avec les siens, surtout avec Khomsa, sa jeune fiancée. Portrait d’une jeunesse aux prises avec les effets pervers du tourisme, confrontée aux contradictions entre traditions et modernité, Orient et Occident.

Quinzaine des Réalisateurs 1992

Long métrage, 1 H 40
 

Réalisation

 
 

Nouri Bouzid

Né à Sfax, il a fait ses études de cinéma à l’I.N.S.A.S. de Bruxelles dont il sort diplômé en 1972. Il est emprisonné de 1973 à 1979 en Tunisie pour délit d’opinion avec les membres du groupe « Perspectives tunisiennes ». Il fait ses débuts dans le cinéma comme assistant, puis tourne son premier long métrage en 1986, « L’Homme de Cendres », suivi en 1988 par « Les Sabots en Or », tous deux présentés lors du Festival de Cannes. Parallèlement à sa carrière de réalisateur, il adapte également pour le cinéma des œuvres littéraires.

portrait Nouri Bouzid
  Nouri Bouzid
 
BeznessBeznessBezness
 

Autres informations

Image

Alain Levent

Son

Hachemi Joulak

Décor

Kaled Joulak

Montage

Kahena Attia

Musique

Anouar Brahem

Informations professionnelles

Afficher