Anguely V Rayou

Evgueni Lounguine
 

Synopsis

Léningrad 1975… A l’apogée dite “de stagnation”, Micha et Galia, deux adolescents de seize ans, sont condamnés à se séparer, tout simplement parce qu’ils ont essayé de vivre autrement dans les bas fonds de Léningrad et plus simplement dans leur propre pays. C’est l’histoire de toute une génération qui a été sacrifiée, comme Max au début du film, soit-disant par hasard. Certains sont devenus alcooliques par faiblesse ou par malheur, d’autres sont tout simplement marginaux. D’autres encore, comme notre héros, seront massacrés en Afghanistan. Où que l’on soit, il faut savoir aller au ciel pour voler le futur aux anges. A travers cette génération née dans les années 60, ce film se veut un portrait qui cherche à répondre à une seule question : combien de temps encore notre histoire se répètera-t-elle ? Evgueni Longuine

Quinzaine des Réalisateurs 1993

Premier film
Long métrage, 2 h 04
Titre VO: Des anges au paradis
 

Réalisation

 
 

Evgueni Lounguine

Né à Moscou. Après des études à l’Ecole nationale supérieure de théâtre de Moscou, il s’installe à Paris où il écrit pour la télévision, la radio et la presse. Puis il entame simultanément une carrière de traducteur et de réalisateur de documentaires en vidéo, tels que “Lettres de loin”, un 52 minutes diffusé dans l’émission “Envoyé spécial”. Il a notamment traduit le roman de Sergueï Kaledine, “La Quille”, ainsi que “Lettres d’amour” de Julia Voznesenskaya et le spectacle théâtral “Chemin d’une âme”, inspiré du récit de Friedrich Gorenstein. De 1989 à 1990, il est directeur artistique de la société Passport Productions, puis depuis 1991, directeur de la collection “URSS : d’hier à demain”, aux Editions Horay. Il est également l’auteur d’un livre intitulé “Voyage en alphabet”. Avec “Des anges au paradis”, il signe son premier long métrage de fiction.

portrait Evgueni Lounguine
  Evgueni Lounguine
 
Anguely V RayouAnguely V RayouAnguely V Rayou
 

Autres informations

Scénario

Evgueni Lounguine, librement inspiré de la nouvelle “Deux cahiers” de Piotr Kojevnikov

Image

Valeri Myoulgaout

Son

Edouard Vanounts

Décor

Boris Petrouchanski, Serguei Kokovkine

Montage

Irina Gorokhovskaia

Musique

Andrei Makarevitch

Informations professionnelles

Afficher