Alicia En La Espana De Las Maravillas

Jordi Feliu
 

Synopsis

Dans ce film, j’ai avant tout voulu exprimer ma conception de la répression culturelle exercée sous le fascisme, répression qui est passée d’un paternalisme asphyxiant à un véritable génocide. Afin de mettre en évidence l’absurdité de la logique du fascisme, j’ai utilisé la logique de l’absurde du conte de Lewis Carroll. En ce sens, j’ai eu recours à la poésie du surréalisme pour raconter un « conte pour adultes ». Ce conte reprend une série de moments décisifs de l’Espagne du Général Franco, de 1936 à 1975 ; mais au-delà des faits en eux-mêmes, j’ai tenu avant tout à présenter une situation d’ensemble caractérisée par la tyrannie des forces répressives contre les peuples de l’État espagnol. Ces divers peuples sont représentés par la personnalité d’Alice, interprétée par trois actrices différentes pour évoquer la pluralité ethnique. J’ai utilisé le bruit des avions qui survolent le pays, et qui est le leitmotiv de la bande sonore du film : ils représentent le pouvoir des multinationales et leur contrôle constant des événements qui se produisent sur le territoire espagnol. D’autre part, l’humour et la farce sont autant de véhicules qui permettent une grande facilité de synthèse tout en évitant de tomber dans la haine idéologique. Pour la même raison, et bien que cela semble paradoxal, tout ce qui est dit par les voix off, ainsi qu’une grande partie des dialogues du film correspond à des textes réels, lus et publiés – le plus sérieusement du monde par diverses personnalités qui se sont succédées tout au long de l’époque franquiste. J’ajouterais qu’ « Alice dans l’Espagne des Merveilles » est un film conçu et réalisé en Catalogne, l’une des provinces de l’État espagnol. Sa culture et son histoire politique sont à l’origine d’un mouvement cinématographique spécifiquement catalan, actuellement en lutte pour exprimer librement sa personnalité. Jordi FELIU

Quinzaine des Réalisateurs 1978

Long métrage, 1h26
Titre VO: Alice Dans L'Espagne Des Merveilles
 

Réalisation

 
 

Jordi Feliu

Né à Barcelone en 1926, Jordi Feliu a commencé par faire du cinéma amateur de 1951 à 1957. Jusqu’à 1961, il a passé trois ans à l’École Officielle de Cinéma de Madrid, tout en travaillant en parallèle comme critique de film et secrétaire technique de la Fédération Nationale des Ciné-clubs. Il collabora de 1961 à 1967 à des courts métrages et des scénarios de longs métrages avec José Ma Font-Espina. Puis de 1967 à 1978, il travailla à Barcelone à des courts et moyens métrages de commandes pour des usines et entreprises diverses. Il réalisa aussi des documentaires. Il était en 1978 membre du Conseil Directif de l’Institut du Cinéma Catalan, qui se proposait alors de faire renaître en Catalogne une industrie cinématographique propre, et de produire des films caractéristiques de la personnalité, de la culture et de la pensée du peuple catalan.

portrait Jordi Feliu
  Jordi Feliu
 
Alicia En La Espana De Las Maravillas
 

Autres informations

Scénario

Jesus Borras, Antoni Colomer, Jordi Feliu

Image

Raùl Perez Cubero

Montage

Teresa Alcocer, Guillermo S. Maldonado

Musique

Joan Pineda

Informations professionnelles

Afficher