Acéphale

Patrick Deval
 

Synopsis

Un prince ascétique erre, donne des cours à la fac, erre, rejoint d’autres gens maigres, pénètre dans les conduits de la ville, erre encore, trouve une forêt vierge et y installe une communauté, s’y sent à l’étroit, revient seul, erre désespérément, dans la nuit, à un carrefour, agresse une femme qui passe, mais s’excuse auprès d’elle immédiatement.

Quinzaine des Réalisateurs 1969

Long métrage
 

Réalisation

 
 

Patrick Deval

Patrick Deval a fait son premier court métrage en 1966, suivi d’un autre, Héraclite l’obscur puis il a tourné un film sous le patronnage de Boissonna: Acéphale bis. Il a ensuite travaillé en documentaire. Patrick Deval est allé au lycée à Paris; son professeur de Français et Latin était Henri Agel, un critique de cinéma qui avait créé un ciné-club au lycée, avec au programme Cicero, F.W. Murnau, Racine, Fritz Lang, Molière ou encore Kenji Mizoguchi. Patrick Deval est devenu cinéphile, il a hanté la Cinémathèque, rencontré Langlois et Douchet. A l’époque de Zoe Bonne, il était rempli de respect pour Jean Renoir et sous l’influence de la comédie à la française. Patric Deval s’est intéressé au documentaire à partir de Nuit et brouillard (Resnais, 1956), qu’il a vu à 16 ans. Mais le déclic est arrivé quand il a découvert le Sud et l’ignorance du Nord: il a « naïvement pensé pouvoir soulager le problème en témoignant ».

 
AcéphaleAcéphaleAcéphaleAcéphale
 

Autres informations