16+- (Chofuku-Ki)

Shuji Terayama
 

Synopsis

Si, sur l’objectif d’un projecteur, était collé un papillon, est-ce que cela empêcherait la projection d’un film ?

Au cinéma, les spectateurs ne peuvent-ils pas entrer dans l’écran ? Le film doit-il rester immuable et extérieur ? Ne peut-il pas « devenir » un spectacle plus ouvert, susceptible de se prêter à une communication directe avec le public ?

Si l’on ajoute une image sur la pellicule 16mm, le film devient 16+1. Or, cet élément nouveau cache l’image déjà existante… Donc 16+-1.

Shuji TERAYAMA

Quinzaine des Réalisateurs 1975

Court métrage, 11 mn
 

Réalisation

 
 

Shuji Terayama

Sh?ji Terayama, né en 1935 à Hirosaki au Japon fut un poète, écrivain, dramaturge, chroniqueur sportif (spécialisé dans la boxe et le turf), photographe, scénariste et réalisateur japonais. Il a publié plus de deux cent livres et réalisé environ vingt films (courts et longs métrages confondus). Ses oeuvres, souvent expérimentales et crues, témoignent d’un activisme artistique aux influences multiples, d’Antonin Artaud ou Bertolt Brecht à Federico Fellini et Lautréamont. En Europe et aux États-Unis il est essentiellement connu pour son cinéma, tandis qu’au Japon il est plutôt considéré comme un poète et un dramaturge. Il est mort en mai 1983 à Tokyo.

portrait Shuji Terayama
  Shuji Terayama
 

Autres informations

Image

Tatsuo Suzuki

Informations professionnelles

Afficher